Mira, la belle vaporeuse


Mira pourrait être le nom d'une femme, c'est pourtant le nom donné à une catégorie d' étoiles, ou plus précisément à une catégorie de géantes rouges. A la fin de sa vie, notre soleil se transformera en géante rouge, très certainement de cette catégorie des Miras. Il sera cependant beaucoup moins gros qu'on ne le pensait jusqu'à aujourd'hui: Sa masse sera de l'ordre de 30% moins importante que prévu. C'est une équipe europeano-américaine qui l'a découvert très récemment. Grâce à l'instrument IOTA de l'observatoire Whipple à Tucson (Arizona), les chercheurs ont mis en évidence une sorte de "coquille" de vapeur d'eau entourant les étoiles Miras. Ce voile de vapeur est très important, il représente deux fois le rayon de l'étoile. Les géantes rouges Miras seraient 30% plus petites que ce que l'on croyait jusqu'à maintenant. En plus de cette épaisse couche de vapeur, il est probable qu'il y ait du monoxyde de carbone autour de ces géantes rouges. Tous les détails de cette étude devrait paraître prochainement dans la revue européenne "Astronomy and Astrophysics". Ces recherches ont été menées sous la direction de Guy Perrin, de l'Observatoire de Paris, et Stephen Ridgway, du NOAO (National Optical Astronomy Observatory) à Tucson Dans 5 milliards d'années, notre soleil sera une gigantesque sphère de feu rouge habillée d'un élégant manteau de pluie. Malheureusement nos descendants ne pourront sans doute pas apprécier le spectacle de la terre qui sera sans doute depuis longtemps transformée en marmite planètaire.



JiGisU